Gaz, électricité : un «chèque énergie» pour les foyers démunis ?

le
4
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie vient de remettre un rapport au gouvernement.

«Réaliser une mission d'audit relative aux tarifs sociaux de l'énergie devant aboutir à des recommandations d'amélioration»: à la mi-juin, le ministre de l'Écologie et de l'Énergie, Philippe Martin, avait demandé un rapport en ce sens à l'Agence nationale de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Ce rapport vient d'être rendu par Bruno Lechevin, le président de l'Ademe.

Parmi les pistes de travail, le document recommande d'emblée de «simplifier les modalités de calcul de l'aide et de relever significativement le montant des tarifs sociaux». Actuellement, le tarif de première nécessité pour l'électricité concerne 1,3 million de ménages et le tarif spécial de solidarité pour le gaz s'adresse à 450.000 foyers.

Améliorer l'automatisation

Le rapport préconise également d'enrichir les données transmises sur les bénéficiaires pour améliorer l'automatisation. Il souligne également l'importance de «faire connaître les tarifs sociaux de façon neutre et concertée». Des campagnes de communication pourraient ainsi se révéler un outil précieux. L'Ademe envisage encore de compléter les tarifs sociaux avec un «chèque énergie» et d'étendre ce chèque à toutes les énergies, quel que soit le mode de chauffage.

L'Agence ne manque pas non plus d'évoquer la mise en place d'une gouvernance et d'une transparence exemplaire, «en cohérence avec la notion de service public». Avant que ces pistes soient explorées par le gouvernement, reste cependant une inconnue de taille: comment les financer?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • matt62 le jeudi 18 juil 2013 à 12:43

    à quand la révolution dans les rues

  • pichou59 le jeudi 18 juil 2013 à 10:39

    il y a un bon nombre de "petits français...." qui travaillent et n'ont pas les moyens de payer un loyer et dorment sous des toiles de tente - pendant que l'on donne des subventions.... pour l'achat de caravanes au gens du voyage.

  • gb00b04 le jeudi 18 juil 2013 à 08:51

    La collectivisation et sovietisation de la societe Frnaçaise est bien une réalité... D'un coté les exclus que l'on maintient sous perfusion et de l'autre les moutons que l'on tond.

  • pichou59 le jeudi 18 juil 2013 à 08:38

    LES PROFITEURS et Cie sont A L'AFFUT.........NB : les sénateurs avec leur prime de 4600EUR de chauffage par an, de quoi chauffer des milliers de malheureux" petits français...." qui dorment dehors et/ou sous des toiles de tente????