Gaz : des consommateurs se groupent pour faire baisser les prix

le
2
Gaz : des consommateurs se groupent pour faire baisser les prix
Gaz : des consommateurs se groupent pour faire baisser les prix

L'union fait la force ! L'association de consommateurs UFC-Que Choisir vient pour la première fois, alors que cette démarche existe déjà en Belgique ou en Grande Bretagne, de lancer l'opération: «gaz moins cher ensemble». Le principe : rassembler un maximum de consommateurs pour pouvoir lancer un appel d'offres destiné à sélectionner des tarifs capables de rivaliser avec les prix réglementés proposés par GDF Suez.

Pour l'association de consommateurs, comme d'ailleurs pour l'Autorité de la Concurrence, la concurrence sur le marché du gaz est insuffisante. Dès le mois de juillet, l'UFC a lancé un appel d'offre auprès des opérateurs des fournisseurs de gaz à travers un cahier des charges strict: un prix intéressant, des conditions contractuelles plus protectrices que la loi pour le consommateur et l'implication de l'UFC-Que Choisir en cas de réclamation.

Une offre inférieure de 13% au tarif réglementé

Depuis cette date, si certains fournisseurs ont fait mine de vouloir participer, tous sauf Lampiris France ont décidé de jeter l'éponge. Créé en 2010, Lampiris France, plus petit acteur du marché gaz en France, a joué le jeu en proposant une offre de «- 13% minimum par rapport au tarif réglementé de vente du kW/h du mois d'octobre », soit une ristourne de l'ordre de 132 euros par an sur sa facture : 124 euros pour Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes; 127 euros à Paris, 132 euros à Milau, Grau du Roi... De plus, le fournisseur s'est engagé à une remise complémentaire en fonction du nombre d'inscrits. Ce mardi, en fin de matinée, près de 4.000 personnes s'étaient déjà inscrites.

Pour mémoire, entre août 2012 et août 2013, le tarif réglementé a augmenté de 2.8%, prolongeant la très forte hausse de ce tarif de près de 80% depuis 2005.

C'est pourquoi, l'UFC vient de mettre en place un site internet: www.gazmoinscherensemble.fr sur lequel les consommateurs vont pouvoir s'inscrire jusqu'26 novembre. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mauralph le mardi 15 oct 2013 à 19:50

    Il fait faire la meme chose pour l'electricité

  • pichou59 le mardi 15 oct 2013 à 11:00

    bonne initiative