Gaz de schiste: un forage ravive la tension

le
0
Malgré la déclaration de François Hollande sur l'interdiction de l'exploration, la société Hess Oil prépare un forage en Seine-et-Marne. Les opposants manifestent samedi.

Ils ne désarment pas. François Hollande a beau avoir sifflé la fin du débat le 14 juillet, partisans comme adversaires de l'exploitation en France du gaz de schiste restent sur le pied de guerre. Les «collectifs non aux pétrole et gaz de schiste et de houille», soutenus par France Nature Environnement, ont ainsi convoqué une manifestation ce samedi, à Jouarre, en Seine-et-Marne. L'objet de leurs craintes: un forage d'exploration que s'apprête à démarrer la ­société pétrolière américaine Hess Oil.

Cette compagnie basée à New York, forte d'un chiffre d'affaires de 37 milliards de dollars, est titulaire du permis d'exploration, dit de Château-Thierry, qui s'étend sur 779 km2 dans la Brie. Il avait été attribué en 2009 par l'État à la société Toreador, qui depuis a abandonné ses activ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant