Gaz de schiste : Total prépare sa riposte

le
0
Le groupe pétrolier estime infondées les bases légales de l'annulation de trois permis d'exploration annoncée par le gouvernement début octobre.

Total l'avait laissé entendre. Son PDG Christophe de Margerie l'a confirmé samedi, lors d'un forum organisé à Lyon par le journal Libération: «Nous allons faire un recours contre l'abrogation de notre permis de Montélimar» sur l'exploration des gaz de schiste.

Le gouvernement avait annoncé, le 3 octobre dernier, l'abrogation de trois permis d'exploration, dans le sud de la France, dont celui de Total, en application de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la technique controversée de fracturation hydraulique, la seule employée à ce jour pour extraire le gaz piégé dans d'étroites fissures de schiste.

Solutions de substitution

Dans son rapport remis au gouvernement, Total s'était engagé à ne pas recourir à cette technique. Les services du ministère de l'Écologie n'avaient pas jugé le pétrolier assez précis sur les solutions de substitution qui seraient employées pour évaluer les réserves de ce périmètre de 4327 km2.

Chez Total, on estime infondées les ba

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant