Gaz de schiste : les industriels français forent à l'étranger

le
0
Décidés à ne pas passer à côté d'une révolution technologique majeure, des groupes comme Vallourec investissent massivement dans l'exploration ou l'exploitation du gaz de schiste hors des frontières françaises.

Pendant ce temps, les affaires continuent. La volonté réaffirmée de François Hollande d'interdire l'exploration des gaz de schiste pendant toute la durée de son mandat n'empêche pas les groupes français concernés de continuer à pousser leurs pions. Mais à l'international uniquement et avec la volonté, affirment-ils à l'unisson, de ne pas passer à côté d'une révolution énergétique majeure. Parmi les plus actifs, Vallourec, le leader mondial des tubes en acier haut de gamme, a inauguré à la mi-juin sa nouvelle usine de Youngstown dans l'Ohio, dont les produits sans soudure sont destinés aux puits horizontaux de pétrole et de gaz de schiste.

Aux États-Unis, près de 80 % de l'activité de Vallourec dans le pétrole et le gaz sont désormais articulés aut...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant