Gaz de schiste : les incitations britanniques

le
0
George Osborne souhaite la mise en place d'un nouveau régime fiscal qui soit «le plus généreux pour le gaz de schiste dans le monde».

Tandis que François Hollande vient de réaffirmer qu'il n'y aurait pas d'exploration des gaz de schiste sous son mandat, la Grande-Bretagne prend exactement le contre-pied. Vendredi, son ministre des Finances, George Osborne, a souhaité la mise en place d'un nouveau régime fiscal qui soit «le plus généreux pour le gaz de schiste dans le monde».

Son schéma implique de baisser de 62 à 30 % le taux d'imposition sur une partie de la production des gaz non conventionnels. Autrement dit, les deux catégories d'hydrocarbures, conventionnels et non conventionnels, seraient traitées de la même manière. Sa proposition fera l'objet d'une consultation avant d'être éventuellement intégrée à la loi de finances 2014.

Le gouvernement britannique croit d'autant plus dans l'essor des gaz de schiste qu'un rapport du British Geological Su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant