Gay pride annulée à Istanbul après des menaces d'extrême droite

le
0
    ANKARA, 17 juin (Reuters) - La Gay pride prévue le 26 juin à 
Istanbul a été annulée par les autorités stambouliotes qui 
redoutent des incidents après les menaces proférées par des 
ultranationalistes turcs qui ont dit refuser que des "dégénérés" 
organisent cette manifestation. 
    Plus importante marche des fiertés organisée dans le monde 
musulman, la manifestation a été interdite en raison de craintes 
pour l'ordre public, ont expliqué les services du gouverneur de 
la ville, déjà quadrillée par les forces de sécurité en raison 
d'attaques répétées du groupe Etat islamique et des séparatistes 
kurdes. 
    L'interdiction intervient après les menaces d'un groupe de 
jeunesse ultranationaliste, les Alperen Ocaklari, qui a dit 
qu'il ne permettrait pas que la Gay pride soit organisée, la 
jugeant immorale et menaçant de recourir à la violence. 
    "A nos représentants officiels: ne nous laissez pas nous 
occuper de ce problème. Soit vous faites ce qu'il faut, soit 
nous le ferons. (...) Nous empêcherons la marche", a déclaré 
Kursat Mican, chef de la branche stambouliote des Alperen 
Ocaklari. 
    "Les dégénérés ne seront pas autorisés à manifester leurs 
excentricités sur ce sol (...). Nous ne sommes pas responsables 
de ce qui se produira ensuite", a-t-il dit à la presse, avant de 
citer un proverbe turc: "Ce que nous n'apprenez pas par 
l'expérience, vous l'apprendrez par les coups". 
    Si l'homosexualité n'est pas considérée comme un délit en 
Turquie, contrairement à beaucoup de pays musulmans, 
l'homophobie y reste enracinée.  
    La tuerie d'Orlando avait déjà soulevé des inquiétudes sur 
la sécurité de l'événement. Le lendemain, un journal turc 
ultraconservateur, le Yeni Akit, titrait "50 pervers homosexuels 
tués dans un bar". 
 
 (Ece Toksabay et Dasha Afanasieva,; Nicolas Delame pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant