Gaudin : «Gardons-nous de tout triomphalisme»

le
0
INTERVIEW - Jean-Claude Gaudin, président du groupe UMP au Sénat, met en garde contre les tentations individualistes à l'approche des échéances électorales de 2012 et 2014.

LE FIGARO. - L'UMP a-t-elle des chances de conserver la présidence du Sénat?

Jean-Claude GAUDIN. - La majorité a toujours une courte avance, mais il faut être prudent sur tout. C'est la première fois que le Sénat est renouvelé de moitié -le tiers des sièges normalement renouvelables, plus Paris. Les cantonales de mars n'ont que très peu d'influence sur le corps électoral sénatorial, mais il n'en va pas de même pour les municipales de 2008, dont les résultats n'ont pas été favorables à la majorité, ce qui réduit ses potentialités pour les élections de septembre.

Combien de sièges d'avance pensez-vous conserver?

Je ne peux pas répondre à cette question. Nous avons un objectif double: sauvegarder le poste de président du Sénat, bien sûr, mais aussi être en mesure de continuer à assurer la gouvernance sénatoriale. Pour que nous ne rencontrions pas d'obstacles dans la désignation des présidents de commission et des autres postes de responsabilité, il n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant