Gattaz tire le tapis sous les pas présidentiels

le
0

VIDÉO - À Washington, le patron des patrons a fortement critiqué le pacte de responsabilité vanté par l'Élysée.

Le couac n'est pas venu de son camp. Certes, ça change, mais cela reste quand même un couac. À peine achevée la première journée de sa visite d'État aux États-Unis, François Hollande a dû faire face à la fronde de Pierre Gattaz qui, à l'issue d'un apéritif dînatoire avec des entrepreneurs français lundi soir à Washington, a dit tout le mal qu'il pensait du «pacte de responsabilité» du président de la République, et plus particulièrement de son volet contreparties. Agacé d'avoir dû annuler, à la demande de l'Élysée, la conférence de presse qu'il avait prévu de tenir, le patron du Medef ne s'est pas retenu. «J'attends du gouvernement qu'il me précise, en mars prochain, la trajectoire de baisse de la fiscalité sur les entreprises (...) On ne pourra avancer que si on redonne de l'oxygène et donc des marges aux entreprises françaises», a assuré le p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant