Gastroentérite: les pics repérables sur Twitter

le
0
À l'heure où la gastroentérite est en passe de franchir le seuil épidémique en France, les autorités de santé britanniques ont trouvé un moyen original de reprérer les pics de contamination.

Les réseaux sociaux peuvent permettre de repérer les pics épidémiques plus tôt que les services publics de la santé. C'est au moins vrai pour la gastroentérite, nous dit James Baker sur le blog de la Food Standard Agency (FSA), l'autorité britannique des aliments.

Avec son équipe, le responsable des réseaux sociaux pour l'agence a passé au crible les mots-clefs utilisés sur Twitter l'hiver dernier durant l'épidémie saisonnière de gastroentérite. Or, il s'est avéré que la période où les «hashtag» en lien avec cette maladie pullulaient sur le réseau social correspondait fortement à celle où les sentinelles publiques de la santé déclaraient les pics épidémiques atteints.

Quatre semaines avant

Les observateurs de la FSA vont même plus loin: les mots-clefs à...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant