Gaston Flosse : bientôt la démission ?

le
0
Le président de Polynésie française Gaston Flosse a été condamné à 4 ans de prison avec sursis, 125 000 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité pour des emplois fictifs.
Le président de Polynésie française Gaston Flosse a été condamné à 4 ans de prison avec sursis, 125 000 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité pour des emplois fictifs.

Gaston Flosse pourrait abandonner très vite son siège de président de la Polynésie française. Jeudi, la cour d'appel de Papeete a rejeté sa demande de "relèvement" d'inéligibilité, dans une affaire d'emplois fictifs. François Hollande va donc sans doute décider qu'il n'accorde pas sa grâce à Gaston Flosse. Le chef de l'État avait en effet prévenu, lorsqu'il avait été saisi de la demande de grâce, qu'il attendrait la décision du tribunal de Papeete, mais qu'il ne gracierait sans doute pas le condamné. Au haut-commissariat, à Tahiti, on assure d'ailleurs que l'arrêté de démission d'office du président polynésien est prêt. Flosse, réélu en mai 2013 malgré sa condamnation, entend toutefois se pourvoir en cassation, un recours qui n'est pas suspensif. Son ex-gendre, Édouard Fritch, est pressenti pour lui succéder. Mais, à Papeete, on n'exclut pas que l'immarcescible Flosse revienne par la grande porte en 2017. Il aura alors... 86 ans.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant