Gasquet tient sa demie

le
0
Gasquet tient sa demie
Gasquet tient sa demie

Six ans après Wimbledon, Richard Gasquet s'est qualifié pour la deuxième finale en Grand Chelem de sa carrière en s'imposant ce mercredi en cinq sets face à David Ferrer (6-3, 6-1, 4-6, 2-6, 6-3). Battu à huit reprises en neuf matches face à l'Espagnol, le Français a parfaitement démarré son quart de finale en profitant de la tension de son adversaire auteur de fautes directes inhabituelles. « C'était un gros match, concède le Français. Il était un peu nerveux au début et j'ai pu bien commencer. » Mais après avoir remporté les deux premiers sets, le Biterrois a payé cher la remobilisation du cinquième joueur mondial, plus appliqué et davantage dans sa position préférentielle de joueur de fond de court.

« Une très grande victoire »

Auteur de revers magnifiques, Gasquet est resté au contact avant de lâcher, comme dans le quatrième set où il a gâché trois balles de break en 15 minutes sur le même jeu de Ferrer. Un jeu que ce dernier a finalement remporté avant de breaker dans la foulée sur sa première tentative. « C'est un grand combattant, rappelle Gasquet. J'ai déjà joué beaucoup de matches en cinq sets dans ma carrière et je savais qu'il fallait que je termine bien. J'ai réussi à le breaker dans le cinquième set et c'est une très grande victoire. »

« Nadal, je l'ai battu une fois. J'avais 13 ans ! »

Le premier Français à atteindre une demi-finale à l'US Open depuis Cédric Pioline va désormais scruter le match entre Tommy Robredo et Rafael Nadal dont le vainqueur sera son adversaire. « Nadal, je l'ai battu une fois dans ma vie, j'avais treize ans », s'est-il amusé devant le public du court Arthur Ashe, conquis. Mais l'aventure ne s'arrête pas là. D'autant que Gasquet, propulsé n°1 français en l'absence de Jo-Wilfried Tsonga, ne fait plus rire grand-monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant