Gascogne : chiffre d'affaires du 1er trimestre 2007

le
0
Chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2007 : 161,5 millions € (+ 3,9%)

Au 31 mars 2007, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 161,5 millions d’euros, en hausse de 3,9% par rapport au 1er trimestre de l’exercice précédent.

En accélération par rapport aux croissances observées au cours des deux derniers trimestres de l’année 2006, le chiffre d’affaires de ce premier trimestre est supérieur aux objectifs de la période.

Ce trimestre a notamment été marqué par :

- La forte croissance de l’activité Bois, avec l’intégration d’Imberty.

- L’arrêt programmé de la papeterie de 15 jours en février pour gros entretien.

- L’impact de la fermeture de deux usines non rentables des Complexes.

- La poursuite du travail sur les marges dans la Distribution

(en M€)

31-mars-06

31-mars-07

% Variation

Bois (1)

21,4

29,5

+ 38,0%

Papier

20,3

18,8

- 7,4%

Sacs

28,8

29,5

+ 2,4%

Complexes

46,3

45,7

- 1,2%

Distribution

38,7

38,0

- 1,8%

TOTAL GROUPE

155,5

161,5

+ 3,9%

A périmètre constant et hors impact de l’arrêt de la papeterie, le chiffre d’affaires affiche une croissance de 3,5%.

Bois : La progression de 38% du chiffre d’affaires intègre non seulement la contribution positive d’Imberty à hauteur de 23 %, mais aussi pour 15 % la croissance de l’activité historique de la Branche, ceci sous l’effet combiné :

- De prises de parts de marchés dans le secteur des produits décoratifs.

- De la progression des ventes de bois d’industrie.

- D’un fort développement des ventes hors Groupe de Forestière de Gascogne.

Papier : Lecontexte reste très positif malgré unebaisse apparente du chiffre d’affaires de 7,4%.

L’activité a été marquée par un arrêt technique de 15 jours (obligatoire tous les 18 mois) qui s’est réalisé conformément aux prévisions de délais et de coûts. Son impact en perte de chiffre d’affaires est estimé à 11,8 %.

La poursuite des hausses de prix sur l’ensemble des produits a eu un impact positif de 4,4%. De nouvelles hausses de prix ont été annoncées pour les mois à venir.

Enfin, l’activité a poursuivi le développement de nouveaux produits de niches.

Sacs : Lahausse de 2,4% de chiffre d’affaires est le résultat conjugué d’une hausse des volumes, et de l’évolution d’un mix produits plus favorable. Dans un contexte concurrentiel difficile, la répercussion des coûts matières est cependant en cours.

Complexes : Le chiffre d’affaires recule de 1,2%, alors que l’activité est en profonde mutation :

- La fermeture des deux sites non rentables a eu un impact négatif en chiffre d’affaires de 4,2 %.

- Le nouveau périmètre est en hausse de 3 % avec une demande soutenue, la poursuite de hausses de prix ciblées et le travail sur le mix produits.

- Une partie importante des problèmes opérationnels a été résolue progressivement
au cours du trimestre.

La répercussion des coûts matières est en cours dans un contexte concurrentiel difficile.

Distribution : La baisse de 1,8% du chiffre d’affaires s’explique principalement par le recul des ventes non rentables de la GMS. La mutation de la Branche se poursuit avec le lancement du Plan Synergie qui a déjà eu un impact positif sur le résultat de la Branche.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant