Gascogne : chiffre d'affaires consolidé 2006

le
0
Communiqué

Chiffre d’affaires consolidé 2006 : 604,2 M€ (+0,3%)

Hausse de 1,8% des ventes du quatrième trimestre

Forte progression des ventes hors Europe (+27%)

Au cours de l’exercice 2006, Gascogne a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 604,2 M€, en légère hausse par rapport à 2005 (+0,3%).

Les ventes hors Europe progressent de 27%, en ligne avec la stratégie de développement rentable sur les zones géographiques à fort potentiel.

Les ventes du 4ème trimestre sont en hausse de 1.8 % par rapport à celles du 4ème trimestre 2005, témoignant d’une tendance positive pour les mois à venir.

La stratégie mise en oeuvre depuis près de deux ans, la mutation profonde opérée ou en cours dans les activités et les efforts de relance commerciale, posent désormais les bases d’une croissance solide et pérenne. Cette évolution intègre, pour la première fois depuis 2001, une hausse des prix de vente sur l’ensemble des activités du groupe.

L’activité Papier dont le redressement était prioritaire a désormais retrouvé une forte croissance de ses ventes et un retour à la rentabilité.

Les résultats de cette stratégie ne sont pas encore totalement perceptibles dans toutes les activités, pour quatre raisons :

- Pour le Bois, les effets du repositionnement commercial et industriel vers les produits à forte valeur ajoutée et l’intégration d’Imberty n’ont pas encore pu bénéficier aux activités sur un exercice plein.

- Pour les Sacs : les hausses de coûts conjoncturelles (matières premières, énergie…) n’ont pas encore été totalement répercutées dans les prix.

- Pour les Complexes, les bénéfices des restructurations industrielles et commerciales se verront en 2007.

-Pour la Distribution, la politique commerciale sélective s’est accompagnée de l’abandon de ventes non rentables.

Compte tenu de ces éléments, Gascogne confirme ses prévisions d’un retour à des résultats en nette croissance pour l’année 2006.

CA consolidé

Trimestre

Cumul

En M€ - normes IFRS

4° trim 05

4° trim 06

% Variation

31-déc-05

31-déc-06

Var. %

Bois (1)

22,7

23,9

5,3%

98,5

92,5

-6,1%

Papier

18,7

20,5

9,6%

73,2

81,9

11,9%

Sacs (2)

26,3

27,6

4,9%

105,4

113,4

7,6%

Complexes

39,8

38,3

-3,8%

171,2

163,7

-4,4%

Distribution

40,9

40,8

-0,2%

154,1

152,1

-1,3%

Divers

-

-

-

-

0,6

-

TOTAL GROUPE

148,4

151,1

1,8%

602,4

604,2

0,3%

(1) Intègre les sociétés du Groupe Imberty, entrées dans le périmètre en mai 2006

(2) Intègre Grande Sacherie de Radès, entrée dans le périmètre en décembre 2005

Bois : Dans un contexte très concurrentiel, l’activité a poursuivi sa mutation vers des produits à plus forte valeur ajoutée avec le lancement réussi de la nouvelle gamme de produits décoratifs « Multiwood ». L’intégration du Groupe Imberty à compter de mai 2006 complète cette gamme, tant au niveau des produits que des essences de bois.

Le chiffre d’affaires du 4ème trimestre progresse de 5,3%, après une hausse de 1,8% déjà enregistrée au cours du trimestre précédent.

Le développement de ces nouveaux produits et l’intégration en année pleine d’Imberty devraient amplifier cette tendance en 2007 avec une amélioration de la rentabilité opérationnelle de la branche.

Papier : Le chiffre d’affaires annuel est en nette progression par rapport à 2005, résultant d’une forte amélioration de la production, d’une hausse sensible des volumes et de l’effet des hausses de prix. L’activité a, par ailleurs, poursuivi le développement de nouveaux produits de niches.

Le chiffre d’affaires consolidé est en hausse de 11,9% par rapport à 2005.

Compte tenu de l’amélioration de l’outil de production, de la poursuite des hausses de prix et du développement de produits à forte valeur ajoutée, la branche Papier contribue désormais fortement à la croissance rentable du groupe.

Sacs : L’activité a poursuivi son développement européen, tout en ayant réussi l’intégration de la société tunisienne Grande Sacherie de Radès, entrée dans le périmètre en décembre 2005. Globalement, la branche a connu une progression des volumes, dans un contexte de hausses des coûts matières qui n’ont encore pu être compensées totalement.

Le chiffre d’affaires consolidé est en hausse de 4,9% sur le 4ème trimestre et de 7,6% sur l’année. A périmètre constant, la progression du chiffre d’affaires est de 3%.

En 2007, cette activité poursuivra les actions engagées, avec la volonté de se développer sur des produits et marchés en progression.

Complexes : L’année 2006 s’est déroulée dans un contexte de restructuration industrielle et d’un niveau du dollar défavorable, avec la fermeture de deux sites de production et la mise en œuvre d’une politique de marges visant à améliorer le mix-produits.

Le chiffre d’affaires affiche donc un recul de 4,4% sur celui de l’exercice 2005.

La branche termine l’année 2006 avec un outil de production reconfiguré et optimisé, une accélération des projets de développement produits et l’annonce de hausses de prix qui devraient, dès 2007, relancer la dynamique rentable de ces activités.

Distribution : Les ventes ont connu, en 2006, une baisse de 1,3% par rapport à 2005 dans un contexte de travail important sur les marges.

La bonne tenue du secteur industrie n’a pas permis de compenser totalement le recul du secteur GMS sur lequel le groupe a volontairement mené une politique d’amélioration de ses marges au détriment des ventes, et celui du « petit commerce » qui évolue sur un marché toujours difficile.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant