Garzon condamné pour écoutes illégales

le
0
Reconnu coupable jeudi d'avoir autorisé des écoutes téléphoniques illégales d'avocats de la défense, le célèbre magistrat espagnol a été condamné à 11 ans d'interdiction d'exercer.

Le juge le plus célèbre d'Espagne ne pourra plus exercer sa fonction pendant 11 ans. Baltasar Garzon a été condamné jeudi par le Tribunal suprême de Madrid pour avoir ordonné des écoutes de conversations entre des suspects incarcérés et leurs avocats, en violation des droits de la défense, dans une enquête sur un réseau de corruption qui avait éclaboussé en 2009 la droite espagnole.

Si le droit espagnol autorise les écoutes de conversations en prison entre des détenus soupçonnés de terrorisme et leurs avocats, il est beaucoup plus flou sur les enquêtes qui ne relèvent pas de l'antiterrorisme. Il est ainsi prévu que des écoutes dans un cadre pénitentiaire peuvent être ordonnées par un magistrat s'il pense que les conversations peuvent fournir des éléments concernant l'enquête. Le juge Garzon s'est justifié en expliquant qu'il avait ordonné ces écoutes en 2008 parce qu'il pensait que des personnes rendant visite aux suspects servaient de messagers pour tran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant