Garmin : Talansky, et si ce n'était qu'un début ?

le
0
Garmin : Talansky, et si ce n'était qu'un début ?
Garmin : Talansky, et si ce n'était qu'un début ?

Tout le peloton s'était préparé à un duel entre Contador et Froome. Tout le peloton ou presque. Car la Garmin n'a pas hésité à prendre part à la première échappée du jour en lançant Talansky, pourtant troisième du général. Une tactique payante puisque l'Américain s'est parée de jaune à Courchevel. " J'étais venu au Dauphiné pour préparer le Tour. J'ignorais que je pouvais rivaliser avec les meilleurs et même gagner. Mais tout s'est bien passé et je me suis amélioré au fil des jours. Ce matin, au départ, je ne m'attendais pas à gagner, c'est clair. L'opportunité s'est présentée, la course était sens dessus dessous, on en a profité ", a-t-il expliqué à l'AFP à sa descente du podium.

Dixième du Tour de France l'an dernier, Andrew Talansky pourrait revoir ses ambitions à la hausse sur la Grande Boucle après ce succès de prestige. " Mon but au Tour est de faire mieux que l'an dernier (10eme). Si tout se passe bien, ce peut être le top 10, voire le top 5. " Les principaux favoris savent maintenant à qui ils ont affaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant