Garer sa moto à Paris, l'ubuesque casse-tête

le
0
INFOGRAPHIE - Le nombre de deux-roues motorisés explose dans la capitale mais les places de stationnement dédiées ne suffisent pas.

Pour les Parisiens propriétaires d'un deux-roues motorisé, stationner dans la capitale, c'est un peu devenu la quadrature du cercle. «On prend des PV sur des avenues très larges où l'on ne gène personne et on n'en prend pas, en revanche, lorsqu'on se gare sur des trottoirs très étroits, fulmine Guy, un quadragénaire en colère. Mieux. Ou pire: un scooter ne sera pas forcément verbalisé s'il stationne sur un emplacement réservé au vélo, mais devra s'acquitter d'une amende de 17 euros s'il s'arrête à 30 centimètres d'un parking à scooter affichant complet. «En résumé, c'est du PV au doigt mouillé», dénonce un autre motard.

Les quelque 120.000 deux-roues motorisés circulant dans l'agglomération parisienne seraient-ils dans le collimateur de la Préfecture de police (PP)? Pas plus que l'année dernière, répond une source à la PP. «Devant l'explosion du nombre de scooters, nous avons décidé en 2011 de rappeler les règles du jeu. Mais, depuis, il n'y a pas e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant