Gare Saint-Lazare : la fin des travaux? ou presque

le
2
Si la gare parisienne sera inaugurée sous sa nouvelle forme le 21 mars, l'aménagement du parvis attendra.

Cinq ans. Cela fait déjà cinq ans que les 450.000 usagers quotidiens de la gare Saint-Lazare slaloment entre les palissades, les escaliers provisoires, les Algeco et les préfabriqués. Les nouveaux espaces intérieurs, rénovés, réagencés, s'annoncent clairement plus attrayants et fonctionnels. La salle des pas perdus, jadis sombre et peu engageante, se voit désormais largement éclairée par la belle verrière du XIXe siècle enfin remise en valeur. D'ailleurs, les nouveaux bancs déjà installés sur le site ont déjà trouvé preneurs.

Les palissades sont retirées pour faire place aux nouvelles baies vitrées, qui donneront un petit air moderne à la façade de la gare.
Les palissades sont retirées pour faire place aux nouvelles baies vitrées, qui donneront un petit air moderne à la façade de la gare. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

Marie, malicieuse trentenaire qui travaille non loin de la gare, profite des derniers jours paisibles avant l'ouverture des 80 commerces prévus, pour venir lire au calme pendant sa pause déjeuner. Dehors, côté cour de Rome, le vendeur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 9 mar 2012 à 10:49

    JPi - Entre prélèvements et taxations nouvelles si les entrées de l'état UMP augmentent, la croissance diminue d'autant. Et l'endettement ne diminue pas. Faut changer, rénover, réagencer être plus clair...Mettre le désendettement en valeur, que tout ne soit pas perdu...

  • M4189758 le vendredi 9 mar 2012 à 10:45

    JPi - Si la campagne électorale bat son plein pour ce qui est du désendettement il attendra.