Garde aurait aimé avoir Corchia dans son équipe

le
0
Garde aurait aimé avoir Corchia dans son équipe
Garde aurait aimé avoir Corchia dans son équipe

Rémi Garde, êtes-vous satisfait de ce début de préparation ?Oui, pour le moment, la qualité du travail est bonne. Les joueurs répondent à mes demandes, qui sont parfois exigeantes évidemment, car on est dans des objectifs à court terme qui sont importants et qui vont arriver vite. Comme je l'ai déjà dit, c'est une préparation avec un objectif très rapide à la clé.Comment se présente le match de mercredi face à l'équipe polonaise du MKS Pogon ?Ce sera une première opposition effectivement. Il se présente bien. La satisfaction aussi, c'est de ne pas avoir de pépins avec les joueurs pour l'instant. Malgré la chaleur qu'il y a sur Lyon et malgré l'intensité des séances? C'est d'ailleurs pour ça que j'ai supprimé celle de cette après-midi (mardi). L'opposition de demain sera un premier test. Jusqu'à présent, le travail a été beaucoup axé individuellement. On va commencer demain à rentrer dans le projet de jeu et les principes collectifs. On a déjà travaillé hier après-midi. C'est une première entrée en matière qui sera intéressante. Le fait que la compétition arrive rapidement vous oblige-t-il à avoir rapidement une équipe-type ou en tout cas un semblant d'équipe-type ?Oui, il y a un petit peu de ça. Il ne faut pas traîner en route car on va avoir simplement quatre matchs amicaux. Ça va aller vite mais je considère que celui de demain (mercredi) est vraiment une première opposition. Je suis plutôt dans l'esprit de ne pas dégager une équipe-type mais plutôt de voir des associations entre différents joueurs sur le terrain. Ce sont des enseignements d'état de forme de joueurs, que ce soit physique ou mental. Il y a toujours plein d'enseignements de ce type à ressortir de ces matchs-là. Que savez-vous de cette équipe polonaise ?Pas grand-chose. Au niveau sportif, on découvrira. C'est une équipe de Ligue 1. On verra sur place, je pense que ce sera une bonne opposition. Maintenant, ce que je sais, c'est que c'était important pour le club à différents niveaux. J'aurais aimé que cette opposition se passe à Lyon mais je crois que pour le club là-bas, c'est une grosse fête et une grosse fierté de recevoir l'Olympique Lyonnais. Et une opportunité pour les dirigeants de Lyon de bâtir un début de relation avec des gens qui semblent intéressants.

« Pour Corchia, Sochaux s'est montré trop gourmand »

N'est-ce pas fatiguant d'autant voyager ?Je me suis exprimé là-dessus. On vit aujourd'hui dans un milieu économique où il faut communiquer. Heureusement pour vous d'ailleurs ! Il faut se montrer, occuper l'espace? J'ai essayé de travailler intelligemment avec toutes les sollicitations, qui étaient bien plus nombreuses pour que l'équipe aille à gauche et à droite. Ensuite, nous aurons des matchs à domicile - contre Huyndai et le Real Madrid - qui vont nous permettre de nous poser et de rentrer correctement dans la compétition. La chaleur ainsi que le Ramadan, qui débute mercredi, sont-ils à vos yeux des aspects problématiques ?Le médecin et moi-même avons fait le tour des joueurs susceptibles de commencer le Ramadan. Ça va se passer comme les autres années, c'est-à-dire qu'ils vont l'effectuer les jours de repos et le prolonger jusqu'à ce qu'ils se soient mis en accord avec les règles qu'ils suivent. J'ai affaire à des gens qui sont très responsables et qui ont envie à la fois de bien faire leur métier mais ont aussi des contraintes au niveau religieux. Tant qu'on peut trouver un compromis entre les deux, il n'y a pas de problème. Et encore une fois, ça s'est bien passé jusqu'à présent. Je ne doute pas qu'il en soit de même cette année. Parlez-nous de votre nouvelle recrue, Miguel Lopes, que l'on connaît assez peu?Pourtant, c'est un international qui était dans le groupe portugais lors du dernier Euro. C'est un latéral droit principalement, qui a des qualités défensives et de puissance intéressantes. C'est aussi un joueur qui a beaucoup de volume donc il peut participer sur le côté. Il a une bonne qualité de centres. On avait deux pistes. On a essayé de mener le plus loin possible la piste qui nous menait à Sébastien Corchia, que j'avais effectivement rencontré, avec qui ça s'était bien passé et avec qui j'aurais aimé travailler. Maintenant, son club s'est montré gourmand, tout simplement. Et l'opportunité parallèle de Miguel Lopes s'est développée car économiquement, c'était plus intéressant et plus facile de le faire. Pour Miguel Lopes, peut-on parler d'un pari ?Ecoutez, si c'est un pari, c'est un petit pari par rapport aux investissements qui ont été réalisés ces dernières années par le club. Là, on se fait prêter un international portugais. Donc d'une nation forte puisqu'elle est devant la France. Bien sûr que c'est un joueur inconnu du championnat de France mais il a été suivi régulièrement par Florian Maurice et par Bernard (Lacombe). Donc je n'ai pas de doute. J'ai eu un très bon contact avec le garçon, je sais que c'est un joueur qui a connu beaucoup de concurrence à Porto, qui avait acheté très cher un latéral brésilien. Lui arrivait en fin de contrat et il y a eu des problèmes contractuels autour du joueur avec Porto qui ont fait qu'il n'a pas eu le temps de s'installer dans ce grand club qu'est Porto. Mais aujourd'hui, je pense qu'on a un joueur qui a un potentiel et une réelle envie de raccrocher l'équipe nationale rapidement.

« Ça ne s'appelle plus des bonus pour moi? »

Sébastien Corchia semble en vouloir à l'Olympique Lyonnais?Je suis effectivement déçu pour lui car, je le redis, j'avais eu un bon contact. Aujourd'hui, pour lui, il est difficile de se retourner contre son club. Mais moi, d'après les informations que j'ai, Sochaux s'est montré gourmand, tout simplement. Quand certains bonus sont liés à des événements qui sont pratiquement sûrs d'arriver, ça ne s'appelle plus des bonus pour moi. Maintenant, Sochaux est libre d'avoir maintenu sa position. Je respecte la position des dirigeants de Sochaux, qui gèrent très bien leur club. Mais c'est le marché qui est comme ça. Et peut-être, en effet, que ça s'est joué à 200 ou 250 000 euros. Mais pourquoi ces 200 ou 250 000 euros, encore faut-il que ce soit le cas, on les impute de manière négative du côté de Lyon ? C'est peut-être aussi du côté de Sochaux. Encore une fois, je n'ai pas de jugement. Je suis désolé pour le joueur, qui avait très envie de venir ici. Miguel avait lui aussi très envie de travailler avec nous et d'essayer de se qualifier pour la Ligue des Champions. Voilà, c'est comme ça. Peut-on dire que votre recrutement est provisoirement terminé avec l'arrivée de Miguel Lopes ?Oui car vous savez que des joueurs sont normalement en instance de départ chez nous. Mais que ces joueurs sont toujours là. L'arrivée de Miguel et de Gaël (Danic) me comble au niveau des postes auxquels vont pouvoir évoluer ces deux joueurs. Donc pour l'instant, l'effectif est stable. Avez-vous des pistes pour Jimmy Briand et Bafé Gomis ?Il y a quelques opportunités qui sont en train d'évoluer, effectivement. Et j'espère pour tout le monde que ça pourra se concrétiser. Où en est le cas Clément Grenier ?Je n'ai pas eu beaucoup d'informations. Ou en tout cas, si j'en ai, je ne pense pas que ce soit à moi de vous les donner maintenant. Car j'ai été très occupé ce matin par l'entraînement. Mais je crois savoir que ça s'est bien passé. Pensez-vous qu'on se dirige vers un championnat à l'espagnol, avec les deux premières places d'ores et déjà réservées à Monaco et au PSG ?On l'a vu l'année dernière. On a fait partie des équipes qui ont essayé de contester Paris le plus longtemps possible. Paris a connu quelques accidents, dans les coupes et en championnat parfois. Est-ce que Monaco va tout de suite prendre un rythme de croisière ? Bien sûr, ils ont de très grands joueurs, ils ont un entraîneur expérimenté et c'est un club qui a connu la L1 il y a longtemps et pendant longtemps. Ils ont des structures qui vont leur permettre de vite se réadapter. Maintenant, dans le foot, il peut aussi y avoir des surprises. Je pense que Marseille sera là, que Lille sera là, que l'Olympique Lyonnais sera là pour contester ces équipes. Et on les contestera le plus longtemps possible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant