Gard : le père soupçonné d'infanticide s'est rendu

le
0
Le père du jeune homme a contacté les gendarmes vendredi soir pour les avertir que son fils souhaitait s'expliquer. L'homme, suspecté d'avoir jeté au sol son nourrisson de huit mois après une dispute avec sa compagne, est en garde à vue.

Sa cavale aura duré quatre jours. Le père de famille, accusé par son ex-compagne, d'avoir jeté mortellement leur bébé de huit mois au sol, s'est rendu samedi matin aux gendarmes de Bessèges. Le père du jeune homme a contacté les enquêteurs vendredi soir pour les avertir que son fils souhaitait expliquerce qui s'était passé, a indiqué le procureur de Nîmes. Le jeune homme de 21 ans a été placé en garde à vue à la gendarmerie Bessèges, où il est arrivé comme promis à 8h30. Il est interrogé sur les faits et devrait être déféré au pôle de l'instruction de Nîmes à l'issue de cette garde à vue. Une enquête pour «homicide volontaire» sera ouverte lors de sa présentation au juge.

Une dispute autour de la crème solaire est à l'origine du drame qui s'est déroulé mardi. La mère du nourrisson était arrivée dans le Gard le matin même, afin que son ex-compagnon puisse être auprès de son fils qu'il n'avait pas vu depuis la séparation du couple en mai. El

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant