Gao à nouveau sous le feu des djihadistes maliens

le
0
Les islamistes du Mujao, qui ont engagé une stratégie de guérilla au Mali, promettent de «revenir jusqu'à la libération» de la ville.

Le scénario tant redouté depuis l'attaque islamiste contre le commissariat de Gao, le 10 février dernier, s'est vérifié jeudi dans la capitale du nord du Mali. Des islamistes armés, infiltrés la nuit précédente, ont mené une attaque d'envergure contre des bâtiments publics. L'assaut confirme que le conflit dans cette partie du pays a basculé dans une guérilla urbaine.

Les affrontements ont débuté après le franchissement en pirogue du fleuve Niger par des rebelles venus de villages voisins. Ponctués par des tirs à l'arme lourde, ils ont éclaté vers 23 heures, mercredi soir, aux entrées nord et sud de Gao. Les islamistes armés sont parvenus malgré les tirs de barrage à investir le centre-ville. «Nos troupes ont reçu l'ordre d'attaquer. Si l'ennemi est plus fort, nous allons reculer pour mieux revenir, jusqu'à la libération d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant