Gannett rachète Belo pour 2,2 milliards de dollars

le
0

(Reuters) - Le groupe de médias américain Gannett, propriétaire notamment du quotidien USA Today, a annoncé jeudi le rachat de Belo pour 1,5 milliard de dollars en numéraire, la croissance des chaînes de télévision de sa cible devant compenser les difficultés de sa division journaux.

Dans la foulée de l'annonce de ce rapprochement, les titres des deux groupes s'envolent de plus de 20% à Wall Street.

Gannett s'engage également à reprendre 715 millions de dollars de dettes, ce qui donne à Belo une valeur d'entreprise de 2,2 milliards de dollars.

La transaction, qui représente une prime de 28,1% par rapport au cours de clôture de mercredi de Belo, fera de Gannett le numéro quatre américain des "networks", ses chaînes pouvant être vues par près d'un tiers des ménages américains, a précisé l'entreprise.

Le groupe de média souligne que l'acquisition de Belo lui permettra d'augmenter de 50% son bénéfice opérationnel dès la première année et d'augmenter de façon significative sa trésorerie.

"Avec un tiers du pays couvert pas ses chaînes de télévision, aucun annonceur ne pourra ignorer sa force de frappe aux Etats-Unis", explique Bill Smead, de chez Smead Capital Management.

Belo possède et exploite vingt chaînes de télévision.

La transaction, qui devrait être effective d'ici la fin de l'année reste soumise à l'approbation des autorités de régulation.

Vers 15h10, le titre Gannett gagnait 24,18% à 24,65 dollars tandis que l'action Belo prenait 27,49%, à 13,68 dollars. Le S&P 500 avançait de son côté de 0,23%.

Sinead Carew, Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant