Gameloft : Vivendi relève son offre !

le
0
Piloté par Vincent Bolloré, Vivendi, a la ferme intention de se développer dans les jeux vidéo. (© E. Piermont / AFP - Gameloft)
Piloté par Vincent Bolloré, Vivendi, a la ferme intention de se développer dans les jeux vidéo. (© E. Piermont / AFP - Gameloft)

La réponse de Vivendi ne se sera pas fait attendre ! Le 29 février au matin, le conseil d’administration de Gameloft faisait connaitre son rejet «unanime» du projet d’OPA initié par Vivendi, son premier actionnaire avec 30% du capital, sur l’ensemble des actions qu’il ne détient pas encore.

En substance, l’offre du conglomérat dirigé par Vincent Bolloré est «contraire à l'intérêt de Gameloft, de ses actionnaires, de ses salariés et de ses clients». Ce même jour, après Bourse, Vivendi répondait en relevant son offre de 20%, proposant désormais de racheter l’éditeur au prix de 7,20 euros par action, soit une valorisation globale de 612 millions d’euros.

Cette nouvelle proposition ne devrait pas satisfaire la famille Guillemot, qui détient 20% des titres de l’éditeur de jeux vidéo pour mobiles. La fratrie est soucieuse de préserver l’indépendance d’un groupe qu’elle a fondé en 1999 et souligne le manque de «rationnel industriel» entre Vivendi et Gameloft. Le clan Guillemot déplore également la déstabilisation induite de ses équipes liée à une offre «hostile» et la tactique de prise de contrôle rampante déployée par le conglomérat.

Nouvelle surenchère en vue ?

À ce nouveau prix, on pourrait être tenté de croire que les minoritaires sont désormais prêts à apporter leurs titres. L’action Gameloft n’a pas évolué autour de 7,20 euros depuis le mois de mai

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant