Gameloft : Vivendi a jusqu'au 20 mai pour relever son offre

le
0
Les bureaux de Gameloft à Manhattan, en 2009. (© CC-B. Patterson)
Les bureaux de Gameloft à Manhattan, en 2009. (© CC-B. Patterson)

La cour d’appel de Paris a rejeté la demande de l’éditeur de jeux vidéo visant à obtenir la suspension de l’offre d’achat lancée par Vivendi le concernant. En conséquence, l’AMF a fixé au 27 mai prochain la clôture de cette OPA, jugée hostile par la famille Guillemot, fondatrice de Gameloft et actionnaire à 21,2%.

Vivendi, qui détient 29,9% du capital de l’éditeur, propose de racheter 100% des actions en circulation, pour un prix unitaire de 7,20 euros et valorisant l’ensemble 612 millions d’euros. La cour d'appel doit encore se prononcer sur le recours en annulation déposé par Gameloft. Celui-ci a peu de chance d’aboutir. Le verdict devrait être connu d’ici fin juin.

Un cours supérieur au prix offert par Vivendi

Depuis notre conseil d’achat du 28 août 2015, juste avant les premiers achats de Vivendi et la flambée spéculative, l’action a plus que doublé (+106%). Le cours de Bourse étant toujours supérieur au prix offert par le conglomérat contrôlé par Vincent Bolloré, nous conseillons de conserver l’action.

Vivendi a jusqu’au 20 mai pour relever son prix et a tout intérêt à être généreux s’il souhaite ensuite tenter de racheter Ubisoft, autre éditeur aux mains de la famille Guillemot...

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant