Gameloft: le cours s'ajuste à la nouvelle offre de Vivendi.

le
0

(CercleFinance.com) - L'action de l'éditeur de jeux sur mobile Gameloft se classait ce matin parmi les plus fortes hausses de l'indice CAC All Tradable à la Bourse de Paris en prenant 11% environ à 7,96 euros. Hier soir en effet, Vivendi a de nouveau relevé le prix de son OPA à 8 euros.

En effet, et alors que son OPA à 7,20 euros était en cours, Vivendi a décidé de racheter un bloc de presque 150.000 titres Gameloft à cours supérieur : 8 euros. D'où le relèvement présenté comme “automatique” par Vivendi du fait de la réglementation applicable. Il découle cependant d'une décision prise par le groupe, qui semble peiner à s'imposer au capital de Gameloft.

C'est la deuxième fois que le 'conglomédias' Vivendi, dont le groupe Bolloré est le premier actionnaire, relève le prix de son offre sur Gameloft : le prix initial était de 6 euros par action, puis il avait déjà été relevé en début d'année à 7,20 euros.

Vivendi rappelait qu'il détenait en date d'hier 29,37% du capital de Gameloft et 26,47% de ses droits de vote.

Aux dernières nouvelles, soit au 1er avril selon un avis de l'AMF, le concert familial Guillemot, opposé à l'OPA de Vivendi, détenait pour sa part 21,63% des parts et 29,02% des voix.

Réagissant à ce dernier développement, les analystes de Bryan Garnier estiment que 'la première offre de Vivendi (à 6 euros) était trop basse tandis que celle à 7,2 euros était raisonnable. Toutefois, les perspectives de moyen terme de Gameloft justifient selon eu un prix plus élevé et comme Vivendi veut aussi mettre la main sur Ubisoft, ce qui devra passer par une offre amicale, il doit se montrer généreux avec Gameloft'.

En effet, la famille Guillemot dirige autant Gameloft (capitalisation actuelle : 700 millions d'euros environ) qu'Ubisoft, qui pèse près de 3,4 milliards en Bourse.

Avec la nouvelle offre de Vivendi sur Gameloft, Bryan Garnier ne conseille plus d'acheter l'action Gameloft, dont la juste valeur était estimée entre 7,6 et 8,6 euros, mais d'apporter à l'offre à 8 euros. Un nouveau relèvement leur semble peu probable : “à notre avis, la proposition actuelle est désormais juste”, termine la note.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant