Game over pour l'Angleterre...

le
0
Game over pour l'Angleterre...
Game over pour l'Angleterre...

Coup de tonnerre à Twickenham ! Le rêve de tout un pays a été anéanti par l'Australie ce samedi soir. Au terme d'un match d'une intensité exceptionnelle, les Wallabies, menés par un Bernard Foley des grands soirs, ont dominé l'Angleterre (13-33) et éliminent le pays hôte de la Coupe du monde.

Le debrief

C’est la première sensation de la compétition : l’Angleterre est éliminée de la Coupe du monde ! Une semaine après la défaite face au pays de Galles, le XV de la Rose a une nouvelle fois chuté face à l’Australie (33-13). Cette fois, pas de regrets tant l’adversaire lui était supérieur. Mais les conséquences sont terribles pour les Anglais car ils ne participeront pas aux quarts de finale pour la première fois de leur histoire. Sur le terrain, le bourreau du XV de la Rose s'appelle Bernard Foley. Auteur d'un sans-faute au pied, le numéro 10 des Wallabies a inscrit deux essais magnifiques. Au-dessus des Anglais dans tous les compartiments, et notamment en mêlée, les Wallabies n'ont laissé que dix minutes d'espoir au pays hôte, après un essai d'Anthony Watson peu avant l'heure de jeu.

Mais le Toulonnais Matt Giteau a marqué l'essai de trop en fin de partie. Annoncée pourtant comme une des nations qui pouvait remporter le trophée Webb Ellis, l’Angleterre n’aura jamais su s’exprimer, comme tétanisée par la pression autour d’elle. Même s'il reste un match à jouer, son bilan est dramatique (3 matchs, 2 défaites). L'Angleterre s’apprête probablement à vivre des heures compliquées tant cette élimination va provoquer des remous outre-Manche. Dans la poule A, l'Australie et le pays de Galles sont donc qualifiés pour les quarts de finale. Samedi prochain, ils se retrouveront pour se disputer la première place du groupe. A Twickenham...

Le joueur qui a crevé l’écran

Bernard Foley. L’ouvreur australien a été l’artisan de la victoire de son équipe. Avec deux essais, dont le deuxième sublime de coordination avec Beale, trois transformations et quatre pénalités, il a inscrit 28 des 33 points de son équipe. Il est aussi l’exemple des attaques australiennes, parfaitement calibrées et millimétrées, prêtes à faire mal sur chaque relâchement adverse.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On est vraiment dépités... On est désolé, on a mis tout ce qu'on avait mais c'est le sport. » (Stuart Lancaster – sélectionneur de l’Angleterre)

La stat dont on se souviendra

1. Comme la première fois dans l’histoire de la Coupe du mode que le pays organisateur est éliminé dès la phase de poules.

Les joueurs à la loupe

Angleterre
Bien qu’éliminée, l’Angleterre peut se dire qu’elle a des bases pour reconstruire. Et notamment chez les arrières où BROWN, WATSON et JOSEPH sont les trois joueurs qui ont le plus progressé ballon en main dans la rencontre. En revanche, l’élimination risque d’en condamner certains. Déjà épinglé par la presse, le capitaine ROBSHAW aura du mal à éviter les critiques. Tout comme, les piliers MARLER et COLE, trop souvent sanctionnés en mêlée. Il en est de même pour l’ouvreur, FARRELL, qui n’a pas su contrôler ses nerfs alors que l’Angleterre avait encore des espoirs de revenir, et a été sanctionné d'un carton jaune stupide dans les cinq dernières minutes.

Australie
Si l’Australie a les capacités pour aller au bout dans cette Coupe du monde, elle le doit, en partie, à sa troisième ligne. Car avec POCOCK ou HOOPER, chaque ruck de l’adversaire mal négocié se transforme immédiatement en ballon de récupération pour les Wallabies. Victime de crampes puis d’un plaquage haut de Farrell, GITEAU est resté debout. Comme un symbole, c’est lui qui inscrit le dernier essai de son équipe. Par ses courses et sa vitesse, FOLAU a plusieurs fois porté le danger sur la défense adverse. Gourmand, il manque parfois de lucidité. Tout le contraire de FOLEY, auteur d'une partition de haut vol...

La feuille de match

CM2015 (Groupe A) / ANGLETERRE – AUSTRALIE : 13-33

Twickenham (80 000 spectateurs)
Temps nuageux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Poite (FRA)

Essais : Watson (56eme) pour Angleterre – Foley (20eme, 35eme) et Giteau (80eme) pour Australie

Transformations : Farrell (57eme) pour Angleterre – Foley (22eme, 36eme, 81eme) pour Australie

Pénalités : Farrell (13eme et 65eme) pour Angleterre – Foley (8eme, 50eme, 72eme et 76eme) pour Australie

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Farrell (71eme) pour l’Angleterre

Cartons rouges : Aucun

Angleterre
Brown – Watson, Joseph, Barritt, May – Farrell, Youngs – Morgan, Robshaw (cap), Wood – Parling, Launchbury – Cole, Youngs, Marler

Sélectionneur : S. Lancaster

Australie
Folau – Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau, Horne – Foley, Genia – Pocock, Hooper, Fardy – Simmons, Douglas – Kepu, Moore (cap), Sio

Sélectionneur : M. Cheika

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant