GAM s'attend à une volatilité persistante sur les marchés financiers

le
0

(AOF) - Après un premier trimestre éprouvant sur les marchés - avec des mois de janvier et février en chute libre et un mois de mars de rattrapage - la volatilité devrait encore mettre les nerfs des gérants actifs à rude épreuve. Cependant, Anthony Lawler, gérant de portefeuille chez GAM, estime qu'il existe des opportunités à saisir. "Le marché actions va, selon nous, continuer à être compliqué malgré l'existence de quelques paris value qui sont fondamentalement prometteurs. Il y a des opportunités, notamment parmi les actions qui ont été survendues dans certaines zones géographiques",

"Le crédit dans certains secteurs reste attractif dans un environnement fait de croissance faible et de taux de défaut relativement stable avec des banques centrales accommodantes ; enfin dans le domaine de la relative value, des produits de taux et des devises pourraient réserver de belles surprises engendrées par les guerres des changes", complète le gérant de GAM.

Anthony Lawler a délivré ces perspectives à l'issue d'un bilan de l'activité des hedge funds au premier trimestre. "La volatilité sur l'année glissante a été éprouvante pour les gérants actifs qui ont, d'une manière générale, eu des mois de janvier et février négatifs avant de revenir à une performance positive en mars. Nombreux sont ceux qui ont réduit leurs expositions en janvier et début février avant le rebond et qui n'ont pas pu profiter plei- nement du rallye qui a suivi. Ce type d'environnement n'est pas propice pour les gérants actifs discrétion- naires et favorise les approches plus systématiques", explique-t-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant