Gallois prône un "choc de compétitivité" de 30 milliards d'euros

le
6

PARIS (Reuters) - L'ex-PDG de la SNCF et d'EADS Louis Gallois a proposé lundi un "choc de compétitivité" de 30 milliards d'euros pour redresser l'économie française, dont 20 milliards de baisse de cotisations patronales et 10 milliards pour les cotisations salariales.

"Je propose 22 mesures principales pour arrêter la glissade, arrêter le décrochage, soutenir l'investissement, c'est ce que j'appelle avec mes mots le choc de compétitivité qui est en fait un choc de confiance", a-t-il dit après avoir remis son rapport au Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

"Cela suppose (...) que le dialogue social à tous les niveaux (...) trouve un nouveau dynamisme, un nouvel élan parce que nous avons besoin que se noue une sorte de pacte social entre tous les partenaires", a-t-il ajouté à la veille d'un rapport gouvernemental sur le sujet.

"Nous avons besoin d'une véritable mobilisation, et je ne crains pas de le dire d'un véritable patriotisme, il faut que le club France travaille de manière solidaire."

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phisand le lundi 5 nov 2012 à 14:43

    ya qua baisser de 10% les salaire de + de 10000/mois et la on retrouvera de la competivité car on va en toucher du monde dans les grandes entreprise

  • wikus le lundi 5 nov 2012 à 13:53

    c'que j'aime bien avec ces rapports (bidons) c'est que le petit peuple n'a pas le droit de le dire ou d'en avoir accès, nous sommes au 21ieème siècle je précise.

  • giu0513 le lundi 5 nov 2012 à 13:39

    Oh il va falloir des mois avant que guimauve et cheveux d'argent passent à l'action...Aucun espoir pour le pays avec ce tandem socialiste. Vivement dans cinq ans.....

  • laquitta le lundi 5 nov 2012 à 13:27

    françois est absent aujourd'hui, il va revenir pour l'enterrement du rapport !!!!

  • ANOSRA le lundi 5 nov 2012 à 12:48

    C'est L. Gallois qui va avoir un choc lorsqu'il verra ce qui restera après les décisions du gouvt, prises avant même la lecture de son rapport qui nécessite un peu plus de réflexion qu'une annonce déjà programmée pour Mercredi !

  • M4847970 le lundi 5 nov 2012 à 12:47

    Le choc de patriotisme pourrait avoir de l'écho.Par contre alleger des charges sans contreparties pour aller investir et delocaliser en Asie, on va en entrendre parler.

Partenaires Taux