Gallois : «Nous avons un devoir de résultats»

le
0
INTERVIEW - L'ex-patron d‘EADS, aujourd'hui commissaire à l'investissement, détaille les trois priorités en matière d'innovation pour les années à venir.

Louis Gallois, qui participait jeudi à Rennes au premier forum des Instituts de recherche technologique (IRT), assure que le programme des investissements d'avenir financera une partie des projets de la «nouvelle France industrielle» présentée il y a deux semaines.

LE FIGARO.- Quel bilan tirez-vous de votre première année à la tête du Commissariat à l'investissement?

Louis GALLOIS. - Les investissements d'avenir sont issus du «grand emprunt» de 35 milliards lancé en 2010. Il s'agit d'une belle enveloppe et les Français ont le droit de savoir ce que l'on en fait pour préparer la France de demain. Nous avons un devoir de résultats. À ce jour, environ 28,6 milliards ont été engagés, c'est-à-dire affectés à des projets, et 5,6 effectivement versés. Nous ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant