Galeries Lafayette : la nouvelle affiche choc de Robert Ménard

le
1
Galeries Lafayette : la nouvelle affiche choc de Robert Ménard
Galeries Lafayette : la nouvelle affiche choc de Robert Ménard

«Cette femme possède deux milliards d'euros mais elle en veut encore plus!», «2015: elle ferme son magasin de Béziers... 2016: elle en ouvre un au Qatar», «Galeries Lafayette: Le fric vit plus fort» : voici les slogans que les habitants de Béziers ont découvert ce mardi sur 130 affiches placardées partout en ville, autour d'un portrait peu flatteur de Ginette Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, dont le magasin va fermer dans la cité bitteroise. A l'origine de cette campagne d'affichage, nul autre que le maire de Béziers soutenu par le FN, Robert Ménard.

Alors que le groupe Galeries Lafayette a en effet fait part de sa volonté de fermer son magasin bitterois qui est dans une «situation financière précaire» et qui enregistre «des pertes récurrentes» depuis 5 ans, Robert Ménard a lancé cette campagne ce mardi lors d'une conférence de presse : il a également  menacé de prendre d'autres mesures de rétorsions, son «imagination étant sans limite». En novembre dernier le maire avait déjà annoncé le rachat par la mairie des murs du grand magasin, pour 2,3 millions d'euros, afin d'«éviter que n'importe quoi soit fait» si la fermeture venait à se confirmer.

#Béziers #Ménard se "paye" la propriétaire des @Galeries_Laf dans sa dernière campagne de com' http://t.co/xpnCXVCmT8 pic.twitter.com/4ogQMDxbNY-- Midi Libre Béziers (@MLBeziers) 7 Avril 2015

Ménard et les affiches...

«Les Galeries Lafayette se présentent comme un groupe aux valeurs familiales, ils sont tout le contraire. Quitter Béziers pour aller au Qatar, c'est peut-être bien sur le plan économique. Mais au niveau social et humain, c'est un scandale», a estimé l'ex-président de Reporters sans Frontières, qui n'en est pas à sa première polémique depuis son élection à la mairie en mars 2014. Il a d'ailleurs utilisé plusieurs fois l'affichage, notamment la photo d'un énorme pistolet, «nouvel ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku le mercredi 8 avr 2015 à 06:17

    Ménard , le FN ... les entreprises se barrent ... NORMAL !