Galeries Lafayette : des suppressions d'emplois en plus des fermetures de magasins

le
3
Galeries Lafayette : des suppressions d'emplois en plus des fermetures de magasins
Galeries Lafayette : des suppressions d'emplois en plus des fermetures de magasins

Alors que les Galeries Lafayette ont annoncé, mardi, la fermeture des magasins de Belle Epine à Thiais (Val-de-Marne), de Béziers et d'un étage dans la boutique de Lille, la CGT dénonce un plan de suppression d'emplois beaucoup plus vaste qui pourrait entraîner au total le départ de plus de 500 personnes.

«Alors qu'elle promettait jusqu'alors la création d'un millier d'emplois si le magasin ouvrait tous les dimanches et que les résultats restent très bons (après une dizaine d'années de croissance à deux chiffres), la direction a annoncé aux représentants du personnel un plan d'économie d'une ampleur jamais vue aux Galeries Lafayette», lance la CGT qui a fait les comptes.

Selon le syndicat, la fermeture de Thiais et de Béziers devrait mettre à la porte 162 personnes. La réorganisation de Lille devrait se solder par la suppression de 134 postes. Mais ce n'est pas tout. Un plan de départ volontaire au siège parisien devrait toucher 87 personnes. En outre, 9 agences Lafayette Voyages avec 22 postes pourraient être supprimées. La direction envisage en outre la fermeture de 3 centres comptables avec 19 postes. Pour le secteur des jouets, la direction envisage de supprimer 22 postes en confiant cette activité à un «partenaire extérieur». Enfin, l'entrepôt de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) sera lui aussi fermé avec le départ de 90 postes. Les Galeries Lafayette qui possèdent 59 magasins en France et emploient au total 10 500 salariés (dont 1 100 au siège) a annoncé que des reclassements sont envisagés, au moins pour le personnel de Belle-Epine.

Pour justifier ces coupes, la direction des Galeries Lafayette a estimé que plusieurs boutiques en province perdent de l'argent et que l'enseigne doit tenir compte des « mutations profondes de l’environnement concurrentiel» comme internet. D'ailleurs, un nouveau site marchand des Galeries doit être lancé dans les prochains jours.

Dans un communiqué commun, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m1234592 le jeudi 2 avr 2015 à 12:41

    On ne dit pas "la CGT a fait LES comptes." mais "la CGT a fait SES comptes" ou encore on supprime ptes.

  • m1234592 le jeudi 2 avr 2015 à 12:38

    Après les 5000 de Mory, belle réussite pour ce gouvernement qui va nous annoncer que tout va mieux. Pourquoi Valls est-il une poule ? parce que son cri est Coué, Coué, Coué ...mdr

  • khmane08 le jeudi 2 avr 2015 à 12:37

    croissance ?