Gabon-Nouveau gouvernement, l'opposition de Ping absente

le
0
    LIBREVILLE, 3 octobre (Reuters) - Le Premier ministre du 
Gabon, Emmanuel Issozet Ngondet, a nommé dimanche un nouveau 
gouvernement marqué par l'absence de toute figure de 
l'opposition liée à Jean Ping, après la réélection contestée 
d'Ali Bongo à la présidence. 
    Le seul représentant de l'opposition à figurer dans le 
gouvernement est Bruno Ben Moubamba, arrivé troisième lors du 
vote du 27 août, loin derrière Jean Ping et Ali Bongo. 
    Il est nommé vice-Premier ministre et ministre de 
l'urbanisation, selon un communiqué du gouvernement. 
    La plupart des 39 autres membres du gouvernement sont issus 
des rangs du Parti démocratique gabonais d'Ali Bongo. 
    Le chef de l'Etat, dont la famille dirige le Gabon depuis 
près de cinquante ans, a été déclaré vainqueur de l'élection 
présidentielle avec moins de 6.000 voix d'avance, et son 
adversaire Jean Ping affirme avoir été dépossédé de sa victoire. 
Six personnes ont été tuées dans les émeutes qui ont suivi 
l'annonce des résultats. 
     Jean Ping a lancé la semaine dernière un appel au dialogue 
national concurrent de celui du président Ali Bongo et a invité 
la communauté internationale à sanctionner les responsables de 
ce qu'il qualifie de "coup d'état militaro-électoral". 
  
 
 (Geraud Wilfried Obangome; Julie Carriat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant