Gabon-Le gouvernement gèle les comptes bancaires de Ping

le
0

LIBREVILLE, 6 novembre (Reuters) - Le principal chef de file de l'opposition gabonaise, Jean Ping, a déclaré vendredi que le gouvernement avait gelé ses comptes bancaires pour l'empêcher de faire campagne contre le président Ali Bongo lors de l'élection de l'an prochain. Jean Ping est engagé dans un conflit juridique avec les autorités depuis qu'en janvier dernier, il a affirmé que 300 jeunes gens avaient lancé des pierres en direction de son domicile. La justice lui a ordonné de verser 650 millions de francs CFA (1,08 million de dollars) de dommages et intérêts à un conseiller du président pour diffamation, et de rembourser pour 500 millions de francs CFA d'arriérés d'impôts, même s'il dit ne pas avoir d'activité commerciale au Gabon. Jean Ping a été ministre des Affaires étrangères sous le père d'Ali Bongo, le défunt Omar Bongo qui a dirigé le pays pendant 41 ans. Il a rompu l'an dernier avec le parti au pouvoir. (Gerauds Wilfried Obangame; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant