Gabon-L'ancien ministre Jean Ping candidat contre Ali Bongo

le
0
    LIBREVILLE, 16 août (Reuters) - Les partis d'opposition du 
Gabon ont choisi l'ancien ministre des Affaires étrangères Jean 
Ping comme candidat à l'élection présidentielle du 27 août 
prochain contre le président sortant Ali Bongo, qui se présente 
pour un second mandat. 
    Jean Ping, 74 ans, est l'un des plus importants diplomates 
africains. Il a notamment occupé les fonctions de président de 
la commission de l'Union africaine et président de l'Assemblée 
générale des Nations unies. 
    Il était un allié et un protégé d'Omar Bongo, le père de 
l'actuel président qui a gouverné le Gabon pendant 42 ans 
jusqu'à sa mort en 2009.  
    Jean Ping a pris ses distances avec Ali Bongo, qui a succédé 
à son père après une élection disputée, et a quitté le parti au 
pouvoir en 2014.  
    Le système électoral à un tour du Gabon favoriserait plutôt 
le sortant mais l'unité de l'opposition pourrait avoir raison de 
l'avantage institutionnel dont bénéficie Ali Bongo après les  
décennies passées par sa famille au pouvoir. 
 
 (Gerauds Wilfried Obangome; Laura Martin pour le service 
français, édité par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant