Gabon : François Hollande appelle «à la retenue et à l'apaisement»

le , mis à jour le
6

Les violences se poursuivent dans la capitale gabonaise depuis l'annonce de la victoire du sortant Ali Bongo Ondimba à la présidentielle. Pris à partie par la communauté internationale et l'opposition, le président gabonais Ali Bongo affichait sa fermeté, rejetant la responsabilité des violences qui ont fait trois morts après l'annonce de sa réélection sur des «groupuscules formés à la destruction». La veille au soir, l'Assemblée nationale gabonaise était incendiée lors de ces émeutes. Un millier d'interpellations sur tout le pays ont eu lieu depuis mercredi soir selon le ministre de l'Intérieur.

 

François Hollande a appelé «toutes les parties à la retenue et à l'apaisement» au Gabon et demandé «un processus garantissant la transparence». Le président de la République a également fait part de «sa profonde inquiétude et de sa grande préoccupation», condamnant «avec la plus grande fermeté les violences et les pillages ainsi que les menaces et attaques portées contre les partisans des principaux candidats» gabonais.

 

Une vingtaine d'opposants toujours retenus. Des leaders de l'opposition et des membres de la société civile gabonaise étaient toujours retenus ce jeudi soir au quartier général de Jean Ping, prise d'assaut dans la nuit de mercredi à jeudi. 

«Depuis 6 heures ce matin, nous sommes toujours séquestrés», sans nourriture ni médicaments, a affirmé Zacharie Myboto, ancien ministre d'Omar Bongo, le père et prédécesseur d'Ali Bongo à la tête du Gabon. L'ex-ministre a précisé que 25 personnes étaient encore retenues avec lui dans la cour du QG de Jean Ping. Parmi elles l'ancien vice-président de la République Didjob Ding Duvungui ou encore Paul-Marie Gondjout, responsable d'un parti d'opposition.

 

Des morts lors de l'assaut du QG de Jean Ping. «Il y a deux morts et plusieurs blessés», a annoncé Jean Ping en évoquant l'assaut donné quelques heures après la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH il y a 3 mois

    on a des syndicats qui ne représentent plus rien en France (à peine 6 %, qui n'est plus écouté, par leur blabla), maintenant on a le PS qui ne représente plus rien en France, eehh!! Mr 3% c sur qu'ils vont t'écouter

  • mlaure13 il y a 3 mois

    Notre "Présidentielle tortue piquet" fait dans la synthèse gabonaise ???...:-(((

  • M7097610 il y a 3 mois

    encore une belle réussite de la françafric. Bientôt en France.

  • nayara10 il y a 3 mois

    Misteur 12% hier .......??????????

  • frk987 il y a 3 mois

    A part elf gabon ou total gabon...pour ce qu'il en reste !!!!!

  • frk987 il y a 3 mois

    Occupe toi de la France, du Gabon, si tu savais ce que le bon peuple s'en tape, t'aurais une idée de l'infini !!!!!