G7 : le Japon pourrait relancer un appel

le
0
La Bourse de Tokyo a clôturé mardi en hausse de 4,36%. Mais le yen se stabilise face au dollar, malgré 40.000 milliards de yens injectés sur les marchés. Les autorités japonaises redoutent le coût de la reconstruction.

Les spéculateurs sont plus que jamais dans le collimateur du gouvernement japonais. Le yen, dont la flambée s'était calmée vendredi dernier, après l'intervention concertée des banques centrales des pays membres du G7, se stabilisait mardi face au dollar, reprenant même 0,3% face au billet vert, un risque pour les exportations, lorsque l'heure de la reprise aura sonné.

Il a fallu que les autorités japonaises fassent planer la menace d'une nouvelle intervention du G7 pour que la monnaie nippone se calme à 80,97 yens pour un dollar. Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, a clairement dit qu'il était inquiet et ferait appel à lui si nécessaire.

La Bourse de Tokyo a clôturé mardi en hausse de 4,36%. La Banque du Japon (BoJ) n'est pas étrangère à ce rebond. Elle a encore injecté mardi 2000 milliards de yens (17 milliards d'euros) sur le marché monétaire pour soutenir les banques, portant à 40.000 milliards de yens (355 milliards d'euros) le total des liquidité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant