G20 : premières tensions à l'international pour Hollande

le
0
Divergences avec Angela Merkel, frictions avec David Cameron : la crise européenne a été la toile de fond du deuxième grand sommet international du président de la République.

De notre envoyé spécial à Los Cabos (Mexique)

Le décor n'est pas raccord. Sur la terrasse mise à disposition des journalistes télé par les organisateurs du G20 pour assurer leurs duplex depuis Los Cabos, ça râle un peu. Comment parler de la crise européenne avec le ciel bleu et la mer mexicaine en toile de fond?

Pourtant, à y regarder de plus près, le paysage n'est pas aussi idyllique. Les militaires patrouillent en nombre sur la plage. Au large, des navires de l'armée surveillent les côtes. En ville, les forces de police quadrillent le moindre rond-point. C'est là que les représentants des pays les plus riches et ceux des pays émergents se sont retrouvés deux jours durant. Il devait être question de croissance et d'emploi, mais c'est surtout la crise européenne qui a occupé les débats, au grand dam de ses dirigeants.

Avant même le début du sommet, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso s'agaçait lors d'une conférence de presse: «On

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant