G20 : les coulisses d'un sommet hors normes 

le
0
Bousculé par la crise grecque, le G20 de Cannes aura enchaîné les contretemps.

Tout a commencé, mercredi soir, par un petit contretemps. La longue attente de Nicolas Sarkozy à l'entrée du Palais du Festival, à la veille de l'ouverture officielle de ce sixième sommet du G20. Le cortège du président chinois s'est enfin avancé dans la nuit cannoise devant le président français. Ce soir-là, les Chinois étaient invités à une réunion bilatérale, suivie d'un dîner. La première ayant été annulée pour accueillir les Européens du G20 convoqués au chevet de la crise grecque, il ne restait plus que le dîner, prévu de façon très sobre, dans le Palais des festivals. Crise oblige, aucune réunion, aucun déjeuner ne devait avoir lieu dans les cinq-étoiles de la Riviera. Tout était concentré dans le Palais des festivals, transformé pour l'occasion en un très ordinaire centre de conférence.

Le retard du président chinois donne le ton. Tout le sommet se déroulera sur un rythme chamboulé. Le service du protocole français avait demandé aux Chin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant