G20 : le bilan des réformes, après deux ans de travail

le
0
Outre la guerre des changes qui occupe l'actualité, cinq grands dossiers devraient être évoqués lors du G20 qui se tient à Séoul jeudi et vendredi.

1. COORDINATION MACRO ÉCONOMIQUE : à suivre...

Le G20 s'est entendu pour faire de la relance budgétaire concertée à Londres afin d'éviter la dépression. Ce fut un succès. A Toronto, le G20 a entériné des sorties de crise différenciées, donnant son feu vert à la rigueur en Europe, sans empêcher le creusement des déficits aux États-Unis. Mais la coordination macroéconomique très serrée décidée à Pittsburg, avec une communication au G20 des politiques économiques envisagées par les différents pays, et une surveillance des objectifs assurée par le FMI, est resté lettre morte. Les États-Unis espèrent la réhabiliter, à Séoul, par le biais une surveillance étroite des déséquilibres des balances courantes.

2. RÉFORME DU FMI ET DE LA BANQUE MONDIALE : acquise

Les pays émergents ont gagné en représentativité au sein du FMI et de la Banque mondiale. Le conseil d'administration du FMI a approuvé le 5 novembre le doublement des droits de vote

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant