G20 : la réunion sur les monnaies voulue par Paris, gêne Pékin

le
0
Nicolas Sarkozy sera reçu mercredi par Hu Jintao, avant d'inaugurer le séminaire du G20, jeudi, à Nankin.

Le séminaire monétaire international qui s'ouvre jeudi matin à Nankin semble mettre les Chinois dans un certain embarras. Le président Nicolas Sarkozy l'inaugurera en présence du vice-premier ministre Wang Qinshan, de la ministre de l'Économie Christine Lagarde, des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20.

Alors que l'Élysée présente cette réunion comme «un symbole important», «un événement inédit», qui «consacre le poids de la Chine dans l'économie mondiale », Pékin n'y voit qu'un «séminaire informel, et académique », d'après Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. L'agence officielle de presse Xinhua faisait mine de découvrir, il y a une dizaine de jours, la présence du chef de l'État français en affirmant qu'il devait rencontrer des officiels chinois, sans préciser lesquels. Quant à l'ambassade de Chine à Paris, qui ignorait où se tenait la réunion de Nankin, elle précisait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant