G20-Brexit: Obama soutient l'approche prudente de May

le
0
    HANGZHOU, Chine, 4 septembre (Reuters) - Barack Obama a 
apporté dimanche son soutien à la mise en oeuvre prudente du 
Brexit suivie par Theresa May, la Première ministre britannique 
dont il a salué l'influence stabilisatrice dans cette époque de 
transition. 
    Le président des Etats-Unis et la chef du gouvernement 
britannique se sont rencontrés avant l'ouverture à Hangzhou, en 
Chine, du sommet du G20. 
    Obama a redit qu'il continuait de penser que le monde avait 
bénéficié de l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne 
mais que la décision prise lors du référendum du 23 juin 
appartenait au peuple britannique. 
    Il a noté que les relations entre les deux pays resteraient 
fortes. "Nous n'avons nulle part dans le monde de partenaire 
plus fort que le Royaume-Uni", a-t-il dit. 
    Theresa May, qui a succédé à David Cameron après la victoire 
du Brexit, n'entend pas précipiter les négociations du divorce à 
venir avec ses partenaires de l'Union européenne. Elle 
n'invoquera pas avant la fin de l'année l'article 50 du Traité 
de Lisbonne qui lancera formellement la procédure de sortie de 
l'UE sur une durée maximale de deux ans. 
    A Hangzhou, elle a déclaré qu'elle consulterait Washington 
pour faire en sorte que les deux pays conservent les relations 
commerciales les plus étroites possibles. 
    Obama a souligné en retour qu'il soutenait "pleinement" une 
mise en oeuvre du Brexit provoquant aussi peu de perturbation 
que possible. 
 
 (Roberta Rampton et William James; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant