Futurapolis vous fait tester la voiture autonome !

le
0
Gilbert Gagnaire, le directeur général d'Easymile, devant l'un de ses minibus sans chauffeur. 
Gilbert Gagnaire, le directeur général d'Easymile, devant l'un de ses minibus sans chauffeur. 

«?La voiture autonome, ce n'est ni pour demain ni pour dans cinq ans?», pronostique Gilbert Gagnaire. Son minibus électrique se présente comme une alternative plus réaliste et pragmatique que la fameuse Google Car. Cet ingénieur en informatique, qui éditait des logiciels, a investi dans Robosoft, une pépite française de la côte basque, pour produire des navettes électriques sans conducteur avec Ligier. «?Nous produisons actuellement un véhicule par semaine?», se félicite le patron d'Easymile.

«?Rendre la ville aux habitants?»

Tous ces minibus sont testés sur l'ancienne base aérienne de Francazal avant d'être exportés dans le monde entier. Si on a pu voir quelques exemplaires de son EZ10 circuler à Sophia-­Antipolis ou dans les usines ­Michelin, les premiers véhicules industrialisés en série sont réservés à l'étranger. «?Les expérimentations sont plus faciles à Dubaï ou en Californie qu'en France?», regrette Gilbert Gagnaire, qui vit désormais à Singapour, mais met à disposition l'un de ces véhicules du futur pour Futurapolis ? tout un chacun pourra le tester sur les allées Jules-Guesde.

Le fondateur d'Easymile est persuadé que, dans les grandes métropoles, l'avenir appartient aux transports en commun plutôt qu'aux voitures particulières. «?Allez à Singapour, Jakarta ou Pékin pour comprendre ce que les embouteillages veulent dire?!?»...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant