Fusions-acquisitions transfrontalières : le deuxième trimestre a été peu dynamique

le
0

(AOF) - Au deuxième trimestre, le nombre et la valeur des opérations de fusions-acquisitions transfrontalières ont baissé, selon l'indice publié par Baker & McKenzie. Le cabinet a recensé 1 320 deals pour une valeur totale de 214 milliards de dollars sur la période, soit un recul de 4% en volume et de 45% en valeur par rapport à la même période de 2015. Brexit, incertitudes politiques, environnement macroéconomique peu dynamique sont autant de facteurs qui pèsent sur les opérations de M&A, notamment les plus grosses.

Ainsi, seuls 18 "megadeals", supérieurs à 5 milliards de dollars, ont été initiés au premier semestre 2016 contre 21 sur la même période de 2015 et leur valeur a reculé de 23%.

Dernier constat réalisé par Baker & McKenzie : la Chine reste la locomotive des opérations transfrontalières. Au deuxième trimestre, 97 deals ont été initiés par des sociétés chinoises (+23%) pour une valeur de 40,7 milliards de dollars (+132%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant