Fusion EADS-BAE: l'Etat français veut préserver ses intérêts.

le
0

Le gouvernement plaide pour la préservation des intérêts de la France dans les discussions pour le projet de fusion entre les groupes d'aéronautique et de défense européen EADS et britannique BAE Systems, a affirmé mardi le ministre de l'Economie Pierre Moscovici. Durée: 00:54

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant