Fusion des Bourses : New York et Paris sous le choc

le
0
Le rachat de Nyse Euronext par Deutsche Börse inquiète des deux côtés de l'Atlantique.?

Avec le rachat en discussion de Nyse Euronext par Deutsche Börse, la guerre des Bourses a pris un tournant inattendu qui n'en finit pas de provoquer des remous. Les entreprises qui gèrent les infrastructures boursières, en effet, ne sont pas des entreprises comme les autres: le Big Board à New York ou le Palais Brongniart à Paris incarnent des places financières. Pour beaucoup, cette superposition d'image relève du pur symbole, sans qu'une réalité économique ne s'y attache. Reste que l'embarras était bien palpable, jeudi à Paris, où les autorités sont tombées des nues à la lecture du communiqué publié mercredi soir.

Paris Europlace, le lobby de la place financière tricolore, a «pris acte» de l'opération, notant qu'«une des premières conséquences positives de cette fusion serait de replacer le centre de gravité du groupe ainsi constitué dans la zone euro». Bercy sera «attentif aux aspects liés au développement de la place de Paris». Même vigilance du côt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant