Fusion de 2 constructeurs de trains chinois pour doper l'export

le
3
LES DEUX PLUS GRANDS CONSTRUCTEURS CHINOIS DE TRAINS FUSIONNENT POUR CONQUÉRIR LES MARCHÉS À L'EXPORT
LES DEUX PLUS GRANDS CONSTRUCTEURS CHINOIS DE TRAINS FUSIONNENT POUR CONQUÉRIR LES MARCHÉS À L'EXPORT

SHANGHAI (Reuters) - Les deux premiers constructeurs de trains chinois ont déclaré mardi qu'ils fusionneraient afin de faire concurrence à des groupes tels que l'allemand Siemens et le canadien Bombardier sur les appels d'offres internationaux et promouvoir la technologie chinoise de grande vitesse.

Les médias publics avaient rapporté à l'automne que les sociétés publiques China CNR et CSR discutaient fusion.

CSR émettra des actions destinées aux actionnaires de CNR à raison de 1,1 action CSR pour une action CNR.

La nouvelle entité réalisera un chiffre d'affaires de l'ordre de 200 milliards de yuans (26,5 milliards d'euros) selon les comptes de 2013, à comparer aux 75,9 milliards d'euros de Siemens et de 18,2 milliards de dollars (15 milliards d'euros) de Bombardier, sur la même base.

La cotation en Bourse des deux premiers constructeurs de trains mondiaux avaient été suspendue le 27 octobre dans l'attente de la résolution de "questions majeures".

Les actions cotées à Hong Kong de CNR et de CSR avaient terminé à 7,66 et 7,89 dollars locaux respectivement, le 24 octobre, leur donnant une capitalisation combinée de 202 milliards (26 milliards de dollars US).

Les transactions sur les deux valeurs reprendront mercredi 31 décembre, lit-on dans leur communiqué commun.

"Une nouvelle entité issue de la fusion améliorera encore la gamme de produits (...), renforcera le potentiel technologique et optimisera la répartition des ressources", expliquent-elles.

La Chine a bâti en moins de 10 ans le plus grand réseau ferré à grande vitesse et a exprimé son intention d'exporter sa technologie ferroviaire. Mais les deux groupes publics étaient jusque-là de farouches concurrents pour décrocher des contrats internationaux.

(Brenda Goh, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le mardi 30 déc 2014 à 21:11

    de vrais gue ule de TGV c rame? aahh!! oui c vrai on a importé des TGV en Chine "de la technologie ancien?"

  • sars40 le mardi 30 déc 2014 à 20:40

    Apparemment, le Futur Alstom Transport n'est pas considéré par les chinois comme un concurrent "sérieux"...

  • jany7 le mardi 30 déc 2014 à 20:18

    quid d'alstom transports !!