Fusillades à Ottawa : le tireur «espérait partir en Syrie»

le
0
Fusillades à Ottawa : le tireur «espérait partir en Syrie»
Fusillades à Ottawa : le tireur «espérait partir en Syrie»

Les précisions sur la personnalité du tireur d'Ottawa commencent à arriver. Jeudi, la police et la Gendarmerie royale du Canada ont expliqué lors d'une conférence de presse que Michael Zehaf-Bibeau «espérait partir en Syrie» afin de rejoindre les jihadistes de Daech (acronyme pour groupe de l'Etat islamique). 

Mercredi, ce Canadien de 32 ans a tué un soldat des forces armées canadiennes, le Caporal Nathan Cirillo, qui se trouvait devant le Mémorial de la guerre à Ottawa, la capitale fédérale. Michael Zehaf-Bibeau a ensuite volé une voiture avant de se rendre au Parlement pour déclencher une seconde fusillade. Il y a été abattu par le chef de la sécurité du Parlement. Jeudi, la mère du terroriste s'est excusée des actes de son fils, qu'elle n'a pas vu depuis 5 ans et contre qui elle se dit «en colère». 

A Ottawa pour obtenir «un passeport»

Arrivé à Ottawa le 2 octobre dernier, Michael Zehaf-Bibeau était en «ville pour régler une question de passeport mais il espérait également partir pour la Syrie», a déclaré Bob Paulson, le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Pour le moment, la GRC évoque seulement le fait que le tireur avait «peut-être» des croyances extrémistes. Il entretenait des relations avec des individus partageant des points de vue radicaux. 

Par ailleurs, la police a confirmé que Michael Zehaf-Bibeau était «seul» lors des attaques. La GRC a, elle, précisé que cet individu ne faisait pas partie des 90 voyageurs à risque élevé qu'elle surveille. L'arme qu'il a utilisée était un fusil Winchester 3031. La GRC explique qu'il lui était interdit de posséder des armes. 

VIDEO. Les images de l'attaque dévoilées par la GRC jeudi.

Le commissaire de la GRC a ajouté qu'il n'y avait aucun renseignement faisant un «lien» entre les attentats de mercredi et lundi. Un jeune Québécois, Martin Couture-Rouleau, sympathisant de Daech, avait fauché volontairement un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant