Fusillade sur un campus du nord-est du Kenya

le
0

(Actualisé avec deux gardiens tués, probable prise d'otages) NAIROBI, 2 avril (Reuters) - Des hommes masqués et armés ont ouvert le feu jeudi matin sur le campus de l'University College de Garissa, dans le nord-est du Kenya, où deux agents de sécurité ont été tués, rapportent les forces de l'ordre, qui parlent d'une possible prise d'otages. La police a cerné campus et des militaires ont également pris position sur le site, où la fusillade a duré plusieurs heures, selon le Daily Nation et la station de radio Capital FM. "Deux gardes postés à l'entrée de l'université ont été tués. On peut entendre les tirs retentir à l'intérieur, mais, à ce stade, on ne peut pas dire qui tire sur qui", a déclaré une représentante de la police sur place, ajoutant que les assaillants retenaient sans doute des étudiants en otages. Aucune revendication n'a été formulée, mais les islamistes somaliens d'Al Chabaab ont déjà commis plusieurs attentats à Garissa où ailleurs au Kenya, dont l'armée est intervenue en Somalie. Le mouvement a notamment revendiqué la prise d'otages qui a fait 67 morts en septembre 2013 dans un centre commercial de Nairobi. (Drazen Jorgic, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant