Fusillade lors d'un discours de Marois au Québec, un mort

le
0

MONTREAL (Reuters) - Un homme armé a ouvert le feu dans la salle où Pauline Marois s'adressait à ses partisans après la victoire de son Parti québécois aux élections provinciales, faisant un mort, a annoncé la police mercredi.

L'homme a surgi dans l'enceinte du Métropolis tandis que la chef de file des séparatistes québécois se trouvait sur scène et il a ouvert le feu sur deux personnes. L'une d'entre elles est décédée.

Pauline Marois n'a pas été touchée. Evacuée de la scène par ses gardes du corps, elle est revenue un peu plus tard.

Selon le porte-parole de la police Danny Richer, un homme d'une cinquantaine d'années a été arrêté. Il est également soupçonné d'avoir mis le feu à l'arrière du bâtiment.

Des images diffusées par la chaîne de télévision RDI montrent un homme armé d'un fusil et vêtu d'une cape noire être maîtrisé par la police et crier en français : "Les Anglais se réveillent".

David Ljunggren et Rita Devlin Marier, Marine Pennetier et Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant