Fusillade : le tireur décrit comme un jeune renfermé et perturbé

le
0
Adam Lanza, l'auteur présumé de la fusillade de Newtown, aurait souffert d'une forme d'autisme, le syndrome d'Asperger. » REPORTAGE - Le choc et l'incompréhension à Newtown après la fusillade

De notre envoyée spéciale à Newtown

Mentalement perturbé et doté d'un tempérament ombrageux, personne à Newtown ne semble s'étonner qu'Adam Lanza soit l'auteur du massacre de vendredi, même si peu de gens connaissaient vraiment ce jeune homme très renfermé. Ses anciens camarades de classe interrogés par le New York Times et le Washington Post le décrivent comme quelqu'un d'intelligent, timide et souffrant de problèmes psychologiques. Sur une photo datant de 2005, diffusée sur la chaîne ABC mais non authentifiée, le jeune Adam sourit timidement. Quel était son motif vendredi? En avait-il un? On ne le saura peut-être jamais.

Après avoir tué 20 enfants de moins de dix ans et 6 adultes, dont sa propre mère, il s'est suicidé, emportant s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant